cartotheque filmographie photo galerie webgraphie| co2 Agriculture icone43

    La Naissance du Sahara et de l'Ighazer

    De la Géologie ... aux fossiles de dinosaures

    Si le Sahara nous apparaît aujourd'hui comme une terre qui de tout temps a été désolée et inhospitalière, il n'en a pas été toujours ainsi dans la grande histoire de la dérive des continents. Avant que cette dernière ne soit arrivée à son stade actuel, le Sahara a connu de grandes évolutions sur des temps géologiques se comptant en millions d'années, et son aridité ne serait issue que de ces derniers millénaires, modelant ainsi le milieu et les peuplements humains, affirmant son caractère majestueux.

    Les populations humaines tout autour de la falaise de Tiguidit connaissent bien leur territoire, elles connaissent chaque kori, chaque pâturage, chaque relief. Elles savaient depuis longtemps qu’à des endroits très particuliers dans des argiles, il y a des ossements géants qu'ils ne reconnaissent pas dans la nature actuelle. Chudeau, un géologue en tournée au sud de Marandet, est le premier en 1907 à identifier ces ossements comme ceux de dinosaures.

    La plaine de l’Ighazer se situe à la limite entre Sahara et Sahel. Tout au nord se dessinent les massifs du Sahara central, Hoggar et Ajjer en particulier, dénommé bouclier Touareg, alors que vers le sud s’ouvrent les plaines herbeuses du Damergou. À l’est le désert du Ténéré, qui appartient au bassin du Lac Tchad, est séparé par la montagne bleue, l’Aïr, dont la partie orientale marque la séparation entre les deux grands bassins hydrographiques du lac Tchad et du fleuve Niger. A l’ouest enfin, s’étendent les plaines de I'Azawagh qui recouvrent le bassin des Ouelleminden.

    La plaine de l’Ighazer se trouve dans l’aire septentrionale du bassin des Ouelleminden, formant le sous bassin sédimentaire de la plaine de l’Ighazer ou bassin du Timersoï, qui est encadré par les premiers contreforts du massif de l’Aïr à l’est, par le massif de l’Ahaggar au nord et par le Ténéré du Tamesna à l’ouest et la vallée de l’Azawagh. Au sud, à partir des falaises de Tiguidit s’étend la Tadarast avec les formations gréseuse du Tegama.

    Les dinosaures de l'Ighazer

    jobaria

    afrovenator

    suchomimus

    ouranosaurus

    nigersaurus

    sarcosuchus

    nigerpeton

    saharastega

    jobaria afrovenator suchomimus ouranosaurus
    Jobaria tiguidensis
    Afrovenator abakensis
    Suchomimus tenerensis
    Ouranosaurus nigeriensis
    Nigersaurus taqueti
    Sarcosuchus imperator
    Nigerpeton ricqlesi
    Saharastega moradiensis
    Carcharodontosaurus saharicus
    Baharijasaurus ingens
    Elaphrosaurus iguidiensis
    Aegyptosaurus baharijensis