Actualités 2015

Actualités février 2015

Créé le mardi 3 mars 2015 09:19

Préfecture - L’actualité dominante à Ingall est le décès du préfet. En effet, celui-ci est allé à Agadez en mission, il a été retrouvé mort dans son lit. Un ami chez qui il loge à Agadez a constaté que le préfet qui se réveille d’habitude de bonne heure pour la mosquée n’est pas encore sorti de sa chambre. Il est allé le réveillé et l’a trouvé décédé. Il a été enterré chez lui à Abalak. Paix à son âme.

Mararaba - Election d’un nouveau chef de tribu « Ifarayen », groupement des Kel Fadey. Abbo Ichilane seul candidat succède à son père décédé il ya de cela 2 mois.

En brousse - Problème éleveurs ramasseur de paille : cette année la paille constituera un problème sérieux à Ingall. Une première fois un jeune à moto ramasseur de la paille a été violemment tabassé par des jeunes touaregs. La gendarmerie est intervenue. Ils ont arrêté le chef de village et les parents d'agresseurs. L'affaire a été étouffée sans solution. Une deuxième fois, un autre jeune ramasseur de la paille a été tabassé et laissé mourant sa moto détruite. Les parents ont porté plainte à la gendarmerie rien n'a été fait. Une cinquantaine des jeunes à bord des motos sont partis en brousse se faire justice. Heureusement, ils n'ont trouvé aucun des agresseurs sur place.

Boco Haram - Ces terroristes sont rentrés au Niger. Malgré l'intervention des forces communes du Niger, Nigéria, Cameroun, Tchad et Bénin les attaques persistent et font des victimes. Des marches de soutien à l'armée ont été organisées dans tout le pays y compris à Ingall.

CSI - Le centre de santé intégré d'Ingall a été érigé en district sanitaire, donc ne dépend plus de Tchiro.


Mais où est le maire de In Gall ... ?

Créé le mardi 21 juillet 2015 08:25

maireLa première session du conseil municipal d'In Gall après la destitution du maire Ghabdouane s'est ouvert le 12 juillet dernier. Le véhicule ambulant mis à la disposition de la commune pour les missions des différents chefs des services techniques a été pris de force au maire dans son village natal de Amataltal. L'action a faillit tourner au drame lorsque les forces de l'ordre affectées à cette mission ont heurté  les gardes du corps du maire armés d'armes blanches. Mais la sagesse a prévalu. Les clés des autres véhicules ont été arrachées par la gendarmerie sur instruction du gouverneur de la région.

La gendarmerie est dépêchée pour amener le maire qui se trouve quelque part en brousse. Il a fait appel de sa destitution devant le tribunal appuyé par certains dirigeants de sa formation politique et autres amis. Même sa maison construite à In Gall a faillit être confisquée par le conseil municipal sous prétexte que la parcelle appartient à la garde nationale ! Affaire à suivre ...

Les trois prétendants au poste de maire ont été appelés à Agadez. Certains pensent qu'ils sont partis pour une concertation avec le gouverneur et les responsables politiques pour l'élection du nouveau maire, d'autres pensent que c'est pour renoncer et ramener le maire Ghabdouane. Quant au maire Ghabdouane il a été amené à Niamey par avion. Certains pensent que c'est pour qu'il pardonne à ses amis et retourner à son poste, d'autes disent qu'ont va lui proposer un autre poste politique, certains disent qu'il risque d'être amené à la prison civile des politiciens. En résumé un grand flou général ...


La traite de la chamelle au Niger (RFi Reportage)

Créé le samedi 15 août 2015 09:33

AFP PHOTO / ISSOUF SANOGOAu nord du Niger, dans la région d'Agadez, le mois d'août est le mois le plus pluvieux. Avec la pluie, les animaux trouvent de l'herbe à brouter et les bergers peuvent ainsi avoir du lait. La traite de la chamelle est un art délicat. Reportage dans un campement touareg à 5 km d'Agadez.

Après quelques minutes de piste à l'ouest d'Agadez, le campement d'Alkhassane se dresse sur un terrain plutôt humide. Sa femme Anna prévient qu'il est allé chercher les chamelles non loin d'ici. Alors que le soleil disparait derrière l'horizon, les chamelons attendent impatiemment.

Alkhassane et les chamelles arrivent enfin et la traite du lait peut commencer. A deux ou à quatre mains, l'opération n'a pas de secret pour Anna. « La traite de chamelle se fait à deux. Je tiens la tasse et il trait. Mais l'un d'entre nous peut la traire seul aussi. Il trait d'une main et tient le récipient de l'autre. »

En ce mois d'août, il pleut assez abondamment. On peut observer du pâturage un peu partout mais le lait se fait encore un peu rare, souligne Alkhassane. « C'est un peu difficile d'obtenir du lait en cette période de sortie de sécheresse. Le lait est abondant surtout en septembre octobre ou encore en décembre janvier. Mais il commence à venir ! »

Une période qui est aussi propice pour les accouplements et les mises à bas chez les dromadaires.

Publié le 15-08-2015 Modifié le 15-08-2015 à 00:06 par Rfi

 

Compenser votre carbone à In Gall Planter un dattier à In Gall icone43

Compensation Carbone

Planter un dattier

Santé et environnement

                                 

Tout savoir sur l'Ighazer et In Gall

                                 

bibliographie

Bibliographie

filmographie

Filmographie

                                 

cartotheque

Cartothèque

photo galerie

Galeries photos

                                 

calameotheque

Calaméothèque

webgraphie

Webthèque