Société - Préhistoire

La Métallurgie

L'industrie métallique va matérialiser l'entrée de la plaine de l'Ighazer dans l'Histoire. Néanmoins ce passage s'étalera sur près de 2 millénaires, car les débuts de la métallurgie n'éteindront pas l'usage des outils lithiques aussi facilement. On peut même dire que ces nouvelles technologies ne changeront pas l'évolution des populations vers un mode de vie de plus en plus nomade. Cette période marque également le remplacement définitif des soudanais par les protoberbères, même si les premiers "réfugiés climatiques" des montagens de l'Aïr se maintiendront encore quelques siècles.

Tout comme la céramique qui ne fut pas importée d'une autre région et qui est un des foyers originels de l'humanité, une étape primitive de cette industrie allait naître dans la région d'Agadez. A des époques différentes, les populations soudanaises de la plaine de l'Ighazer, ainsi que celles du massif des Termit plus à l'est, allaient mettre en oeuvre des techniques originales pour confectionner des objets métalliques. Néanmoins ces métallurgies ne furent jamais à l'origine de grandes exploitaitons de minerais, elles restèrent plutôt confinées aux besoins locaux et à des échanges entre régions voisines avant l'ère chrétienne.

Lire la suite...

Le Néolithique

Le Néolithique débute vers 10 000 ans BP, et se traduit notamment par le début de la sédentarisation des populations, qui s'accompagne en général de la domestication des plantes et des animaux, ainsi que de la fabrication de poteries destinées à des usages domestiques. L'Aîr est un foyer originel de la céramique, on y retrouve les plus vieilles poteries de l'Afrique vers 10 000 ans BP à Tagalagal près des Monts Bagzan et dans l'Adrar Bous au Nord du massif bleu. Cette phase de l'évolution des cultures a considérablement modifié l'attitude de l'Homme vis-à-vis de son environnement, grâce à l'acquisition de nouvelles techniques. Elle se teminera vers 2 000 av.JC avec les débuts de la métallurgie et de l'écriture.

Lire la suite...

L'art rupestre

Au Niger, l’art rupestre peut se subdiviser en quatre groupes ou styles, néanmoins il ne faut pas voir ces périodes se suivre les unes à la suite des autres, mais les imaginer fluctuantes dans le temps et l'espace et pouvant même cohabiter. L'impossibilité de datation de ces gravures et peintures ne peut qu'inciter à beaucoup de prudence pour une chronologie des différents styles sahariens.

Lire la suite...

La naissance du Sahara

Si le Sahara nous apparaît aujourd'hui comme une terre qui de tout temps a été désolée et inhospitalière, il n'en a pas été toujours ainsi dans la grande histoire de la dérive des continents. Avant que cette dernière ne soit arrivée à son stade actuel, le Sahara a connu de grandes évolutions sur des temps géologiques se comptant en millions d'années, et son aridité ne serait issue que de ces derniers millénaires, modelant ainsi le milieu et les peuplements humains, affirmant son caractère majestueux.

Lire la suite...

Les monuments funéraires

Les monuments et nécropoles funéraires regroupent toutes les structures funéraires en pierre sèche ou en terre ayant servi de sépultures et contenant ou non un mobilier ou tout autre objet lié aux rites d’inhumation.

Lire la suite...