Actualité de l'Ighazer

Voir autrement

voirautrementQuand en 2005, des jeunes Plédéliacais d'à peine 20 ans, Anne, Pierre, Mathieu, François, Anne-Hélène et d'autres ont décidé de créer l'association Voir autrement, leur objectif était de partir au Tchad. L'actualité en a voulu autrement.

Lire la suite...

Areva, don de 17 M EUR pour l'agriculture en zone désertique au Niger

Niamey - Le groupe nucléaire français Areva a fait don mercredi au Niger de 11,4 milliards FCFA (17,4 millions d'euros) pour développer l'agriculture dans la zone désertique d'Agadez (nord), où elle exploite depuis plus de 40 ans l'uranium.

Lire la suite...

Mission du BEEEI à Azelik

compte rendu de visite à la SOMINA

Mission menée à Azélik auprès de la SOMINA (société minière d'Azélik). La mission est conduite par le BEEEI (bureau d'évaluation environnementale et d'étude d'impact). Elle est composée des représentants des ministères des mines, de l'environnement et de l'hydraulique. Étaient aussi à la mission les techniciens de l'environnement de la région, le vice maire et le représentant de la société civile. Décembre 2012.

Lire la suite...

Almadeina en Tunisie

raddo

Le Président de l'association Alamdeina s'est rendu en Tunisie pour "les Rencontre internationale pour la sauvegarde des oasis : terres et vies oasiennes au défi du changement climatique" organisées à Zarzis en Tunisie les 23 ,24 et 25 mars 2013 par le RADDO.raddo0

 

Lire la suite...

Niger : retard dans la construction du projet minier Imouraren

Tout tourne au ralenti ...

(Xinhua) — Le ministre nigérien en charge des Mines, M. Omar Hamidou Tchana, en visite mercredi sur le chantier de construction du grand projet minier "Imouraren" du groupe français AREVA, dans la région d'Agadez (extrême-nord du pays), a déploré "le sérieux retard" accusé par les travaux, selon la radio nationale.

Lire la suite...

Grève illimitée pour les mineurs d'Azelik au Niger

Mine d'uranium d'Areva à Arlit au Niger.
 
Par RFI

Au nord du Niger, dans la mine d'uranium d'Azelik, les 600 travailleurs nigériens se sont mis en grève illimitée le jeudi 21 mars. Une mine exploitée par la société chinoise China National Nuclear Corporation (CNNC) dont les dirigeants pratiqueraient une double politique de traitement entre salariés chinois -au nombre d'une centaine- et nigériens. Selon Alassane Idrissa, délégué du personnel, un technicien nigérien serait payé 200 000 francs CFA (305 euros) quand son homologue chinois toucherait cinq fois plus. Par ailleurs, les primes de rendement et indemnités en zone désertique ne seraient pas versées.

Alassane Idrissa
(00:47)
 

Délégué du personnel des mineurs d'Azelik, au Niger

 

Culture de la paix

Une caravane sillonne la ville d’Ingallculturepaix

La Direction régionale de la jeunesse, des sports et et de la culture d'Agadez (DRJS-C) en collaboration avec l'Organisation des Nations Unies pour l'enfance(Unicef) organisent depuis le 23 septembre 2012 une caravane de la paix à Ingall dans la région d'Agadez. D'une durée de sept (7) jours, cette caravane de la paix rentre dans le cadre des manifestations de la cure salée édition 2012 à Ingall.

Lire la suite...