Actualité de l'Ighazer

Almadeina en Tunisie

raddo

Le Président de l'association Alamdeina s'est rendu en Tunisie pour "les Rencontre internationale pour la sauvegarde des oasis : terres et vies oasiennes au défi du changement climatique" organisées à Zarzis en Tunisie les 23 ,24 et 25 mars 2013 par le RADDO.raddo0

 

Actif depuis 2001 au niveau des oasis du Maghreb, le RADDO (réseau associatif de développement durable des oasis) a souhaité rappeler l’urgence d’un engagement fort en faveur de ces écosystèmes trop longtemps ignorés à l’occasion d’une Rencontre internationale pour la sauvegarde des oasis.

Les transformations climatiques en cours associées aux enjeux de la sécurité alimentaire dans des zones arides déjà particulièrement vulnérables font peser une véritable menace sur les agrosystèmes oasiens alors que ceux-ci apparaissent comme faisant partie de la solution dans un Maghreb qui concentre une grande partie de la population mondiale pauvre en eau et dont 70% des terres sont sèches.

La rencontre de Zarzis était l’occasion d’asseoir autour de la table associations raddo1oasiennes, chercheurs, collectivités, bailleurs de fonds, opérateurs du développement et institutions nationales et internationales afin d’identifier collectivement les nouvelles directions à prendre. L’urgence de la situation a été réaffirmée par tous et au-delà des enjeux climatiques, les impacts sur l’environnement d’une gestion des ressources naturelles trop souvent à court terme ont été condamnés.

Pas moins de 110 personnes d’une quinzaine de pays ont participé aux échanges et partagé leurs expériences notamment au cours d’ateliers de travail sur la gestion de l’eau, les pratiques agricoles et la valorisation des produits oasiens. Ainsi, les systèmes économiseurs d’eau, l’entretien, la restauration et l’amélioration des systèmes traditionnels, l’appui aux groupements d’usagers ou l’encadrement des nouveaux forages et nouvelles extensions ont été évoqués comme des solutions à une gestion durable de l’eau. La reconnaissance de la multi fonctionnalité de l’oasis et des potentiels qu’elle constitue a été reconnue comme un préalable à toute démarche de valorisation et le potentiel d’une production agricole oasienne de qualité et à fort potentiel de valeur ajoutée confirmé. Diverses initiatives nationales ont été partagées mais la timide priorité accordée par les politiques publiques à ce sujet et l’existence de nouvelles menaces phytosanitaires ont poussé les participants à proclamer un "manifeste international pour la sauvegarde des oasis et la vie oasienne" qu’ils ont rendu public lors du Forum Social Mondial à Tunis.

pour en savoir plus