Actualité de l'Ighazer

Culture de la paix

Une caravane sillonne la ville d’Ingallculturepaix

La Direction régionale de la jeunesse, des sports et et de la culture d'Agadez (DRJS-C) en collaboration avec l'Organisation des Nations Unies pour l'enfance(Unicef) organisent depuis le 23 septembre 2012 une caravane de la paix à Ingall dans la région d'Agadez. D'une durée de sept (7) jours, cette caravane de la paix rentre dans le cadre des manifestations de la cure salée édition 2012 à Ingall.

Selon le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la culture d'Agadez (DRJS-C), cette caravane vise à « prôner les valeurs de la paix auprès de la jeunesse de la région d'Agadez et spécifiquement celle de la ville d'Ingall ».Durant une semaine les populations de la ville d'Ingall, notamment les jeunes ont été formés et sensibilisés sur des thèmes prônant la culture de la paix. Il s'agit entre autres des titres tels que « Vouloir la paix, c'est prendre parti pour tout ce qui accroit la vie », « pardonne tout le mal que l'on t'a fait et la paix véritable descendra en toi » ou encore « les fruits de la justice se sèment dans la paix ; et ceux qui font des œuvres de paix »

En marge des festivités entrant dans le cadre de la Cure salée, la Direction régionale de la Jeunesse et de la Culture d'Agadez, en collaboration avec le Cadre de concertation des Associations de Jeunesse d'Agadez, sous le financement de l'UNICEF, a organisé une Caravane de la paix dans les villages environnants d'Ingall afin de sensibiliser la jeunesse sur l'importance de la paix et de la cohésion sociale. Cette activité répond au thème de l'édition de 2012 de la Cure salée, à savoir ''Consolidation de la paix, promotion de l'intégration des communautés et mobilisation sociale pour la mise en œuvre de l'Initiative 3N''.

Pour rappel, un forum a été organisé sur la paix et le développement dans l'espace sahélo-saharien dans la région d'Agadez, couplée à l'ouverture de la saison touristique et au festival de l'Aïr, en janvier dernier. Au cours de ce forum, le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, avait déclaré : ''Paix, sécurité et démocratie, voilà le socle politique sur lequel nous devons écrire désormais les nouvelles pages de l'histoire non seulement du Niger, mais de l'ensemble du Sahel et du Sahara. Ce socle politique doit être combiné au socle économique et social''. Aussi, a indiqué M. Abdoulmoumine Antab, directeur régional de la Jeunesse et de la Culture, ''afin de traduire cette pensée du Président de la République dans les faits, nous avons commencé à travailler avec les structures des jeunes de la région pour consolider la paix. Parce que vous savez, c'est la paix et la quiétude sociale qui peuvent asseoir le développement économique et social de notre région, et du Niger en général''.
Chacun sait que la région d'Agadez avait souffert d'insécurité et d'instabilité. Donc cette caravane est une occasion de renforcer la paix à travers des messages qui attirent l'attention des populations sur l'importance de la paix. Les messages, véhiculés par les meilleurs chanteurs du terroir, sont accompagnés de projections des films qui parlent des méfaits de guerre dans les autres pays d'Afrique et du monde. ''Après les films, nous lançons les débats avec le public afin que chacun puisse exprimer son idée sur les conséquences de la guerre, et comprendre les avantages de la paix», a dit M. Abdoulmoumine Antab.
De l'avis des jeunes venus suivre les manifestations, cette idée est à saluer. ''Chaque année, je viens suivre les festivités de la Cure salée à Ingall. Mais cette année, je vois vraiment qu'il y a des innovations, surtout avec les animations périphériques conscientisant les jeunes pour les aider à comprendre l'importance de la paix'', martèle, Ammani, jeune étudiant originaire du département d'Ingall et résidant à Niamey.
Pour Mohamed Abdallah, un chanteur animateur parmi les cinq groupes de la caravane, ''la paix constitue une grande richesse pour notre pays. C'est pourquoi nos messages font référence à la réalité que nous avions vécue dans la zone pendant l'instabilité. Je pense que le message est entrain de passer. Il va conscientiser les jeunes de la région, dont la plupart ont d'ailleurs compris l'importance de la paix. Cette initiative de la Direction Régionale de la Jeunesse et de la Culture doit être saluée et encouragée''.