Actualité de l'Ighazer

Cure salée 2011 Ingall

"Un facteur de développement de la zone ..."

C'est aujourd'hui qu'Ingall renoue avec la cure salée après le succès de l'édition 2010. Ainsi donc, depuis plusieurs semaines, le village s'est couvert de ses plus belles parures afin d'accueillir ses hôtes. Les festivités ont été prévues du 16 au 18 septembre 2011 autour du thème : ''développement de la culture de la paix, renforcement de l'unité nationale et de la cohésion sociale''. Il est attendu près de 5000 participants au cours de l'édition 2011 de la cure salée. La cure salée est un événement annuel très important pour les éleveurs peuls et touaregs.

En effet, selon le site web agadez-niger.com, à la fin de la saison des pluies, les éleveurs guident leurs troupeaux à travers de nombreux pâturages dans une transhumance de 300 à 400 km pendant 2 à 3 mois. C'est au cours de ce périple, à la mi-septembre, que tous les troupeaux convergent vers la ville d'Ingall (au nord) pour se réunir dans les pâturages riches en sel de la plaine de l'Irazer.

Selon les explications de ce site, il est en effet essentiel pour le bétail - chèvres, moutons, vaches et dromadaires - de compléter l'herbe fraîche par des apports en sels minéraux. Et cette grande réunion est l'occasion pour les éleveurs de satisfaire les besoins des animaux, mais aussi de célébrer la grande fête annuelle de la cure salée.

Ainsi donc après une année de séparation, les Touaregs et les Peuhls se retrouvent pendant trois jours, renouent des liens d'amitié et échangent des informations. Ils profitent des célébrations pour vivre leurs traditions, célébrer des mariages, participer à des chants et des danses ou prendre part à diverses compétitions. La fête, c'est aussi les diverses manifestations culturelles qui entourent la cure salée.

Parmi les manifestations retenues, en danses, il est prévu un panorama de spectacles de désert et dans le désert. L'organisation retiendra ''danses de désert et dans le désert'' : ''le désert en mouvement'', ''chants des déserts et dans le désert : ''souffle du désert'', ''Musiques des déserts et dans le désert : ''DO RE MI FA SO LA DESERT'', ''Modes vestimentaires et capillaires des déserts et dans le désert : ''PANORAMA DU DESERT''. En outre, il y a l'organisation des fantasias et divers concours tels que les courses, la foire animale ou encore la foire artisanale.

{dmotion width="400" height="320"}xhrbo0{/dmotion}

Joindre l'utile à l'agréable

En plus des festivités culturelles, le comité d'organisation de cette édition 2011 a prévu des activités qui participent au développement de la zone d'accueil. C'est ainsi qu'il a été prévu des travaux d'aménagement du village servant de site pour la cure salée. Ceci permettra non seulement de mieux accueillir les hôtes de la fête des éleveurs, mais aussi de faire bénéficier le village d'un certain nombre d'infrastructures. Cette activité consiste en la mise en place de cent soixante dix (170) cases touarègues et de 30 Eheket (tentes touarègues de la région de Tahoua).

Ces tentes seront aménagées par les femmes de la commune rurale d'Ingall sur la base d'un prix forfaitaire de location de 30.000 F par unité et pour toute la durée de la manifestation. Par cette action, la cure salée contribue à l'amélioration de la sécurité alimentaire de deux cents (200) ménages, soit environ 1200 personnes. Outre la possibilité d'hébergement offerte à travers les cases et les tentes traditionnelles, dix (10) maisons spécialement aménagées dans la ville d'Ingall sont mises à la disposition des invités officiels. L'organisation a aussi prévu l'aménagement des différents lieux de manifestation (tribune, podium, stands, lieux touristiques et culturels).

En effet, il s'agit de créer les conditions pour que les manifestations de la Cure se déroulent convenablement. C'est dans cet esprit que seront mis en place trois (3) tribunes de 1000 places (1 tribune officielle de 500 places et deux autres de 25 places chacune), un (1) podium pour les animations culturelles et les différentes manifestations et trente (30) stands d'exposition pour les artisans, projets, associations, ONG, etc. afin que ces derniers puissent exposer leur savoir-faire.

La santé couplée à l'aspect festif

En termes d'activités préventives, il est prévu la sensibilisation sur le paludisme, les MST/SIDA, la tuberculose, la poliomyélite et les mesures d'hygiène. Les vaccinations des enfants de 0 à 5 ans pour les maladies cibles du PEV et les femmes en âge de procréer contre le tétanos et le dépistage des enfants de 0 à 5 ans malnutris sont aussi mentionnées.

Pour ce qui est des activités curatives, il s'agit de profiter de ce cadre pour administrer des soins à tous les malades, procéder à la supplémentation des mères et des enfants, et procéder à la vulgarisation des moustiquaires et des préservatifs. Ces activités seront menées par les équipes d'Agadez, Tahoua, Zinder et Maradi.

En matière de santé animale, les principales activités porteront sur la vaccination contre les maladies telluriques, le traitement des cas de maladies animales, le déparasitage des animaux et la formation des éleveurs sur les maladies animales et les méthodes de prévention. Pour ce faire, selon le document élaboré par le comité d'organisation de la cure salée, il est constitué 8 équipes de vaccination composée chacune d'un agent d'élevage et d'un (1) aide vaccinateur.

Les audiences foraines sont aussi une autre activité de cette manifestation. Sur ce plan, des actes d'état civil (jugements supplétifs d'actes de naissance, de mariage et de décès, et cartes d'identité nationale) sont établis afin de toucher le maximum d'éleveurs transhumants et résidents qui le souhaitent.

L'objectif visé est d'arriver à établir 1000 actes d'état civil dans les trois ou quatre départements concernés. Ces audiences seront organisées par les juges de Tchirozérine, Abalak et Tchintabaraden, accompagnés de leurs greffiers respectifs. La direction régionale de la Police d'Agadez mettra à profit l'événement pour procéder à l'établissement des cartes d'identité nationales aux éleveurs.

Au-delà des audiences foraines, il est prévu des séances de sensibilisation sur le mariage précoce, la scolarisation de la jeune fille et l'allaitement maternel exclusif. Ainsi, les activités de sensibilisation des populations sur le mariage précoce et la scolarisation de la jeune fille se dérouleront sur les itinéraires suivis par les nomades, dans les campements et sur les sites retenus pour la Cure salée.

En outre, l'organisation prévoit la participation des représentants des pays voisins (Algérie, Libye, Burkina Faso, Bénin, Mali et Tchad, Nigeria et du Bureau Inter Africain des Ressources Animales de l'Union Africaine (UA-BIRA), de la CDEAO et de l'UEMOA à cette édition. Cela concourt au renforcement du processus d'intégration régionale.

Au-delà, les représentations diplomatiques, les institutions internationales (FAO, PNUD, UNICEF, UE), les partenaires au développement, sont tous attendus à Ingall. Et enfin, la fête d'Ingall sera l'occasion de la participation de notre pays à la promotion des échanges sous régionaux à travers la participation de tous les pays invités aux expositions des produits artisanaux et aux concours.

Le Sahel Dimanche