Actualité de l'Ighazer

Arguenon Hunaudaye et le Niger

arguenon"Visite du RAIL Niger en Bretagne"

Mardi, Dodo Bahari, l'opérateur nigérien qui travaille en lien avec le conseil général des Côtes d'Armor et la communauté de communes Arguenon-Hunaudaye dans le cadre de la coopération internationale étaient en visite sur le territoire. Il a été reçu par le président Jean Mégret et le directeur des services Michel Etienne. L'objectif de cette rencontre étant de rendre compte des travaux effectués grâce au soutien de la communauté qui verse, chaque année, environ 8 000 € pour ce pays (soit 1 € par habitant).

Des élus motivés

Après l'instabilité politique qui a marqué ces derniers temps le Niger, il semblerait aujourd'hui que de nouvelles perspectives se profilent. Les élections locales qui ont eu lieu en février dernier, laissent entrevoir une volonté politique. Les élus municipaux d'Ingall (commune soutenue par la CCAH) sont des hommes d'expérience. Onze dont deux femmes forment le conseil municipal. Le PDC (Plan de développement local) sur quatre ans est institué par l'Etat nigérien.

« C'est un outil qui permet de construire un programme par tranche annuelle. Il a été évalué fin 2010 et devra être réactualisé. » L'essentiel est l'aide aux populations : désenclavement de certains villages, voies d'accès, coopérative d'artisanes, un local de sages-femmes...

Impliquer les jeunes Bretons

Dodo Bahari a visité plusieurs structures (élevages, stations d'épuration, collectes de déchets, maraîchages...) du territoire, afin d'avoir des éléments pour d'éventuelles transpositions dans son pays. Par ailleurs, les élus d'Arguenon-Hunaudaye en lien avec leurs collègues africains souhaitent une mise en relation entre les deux collèges plénéens et celui d'Ingall. « C'est une bonne formation pour nos jeunes qui pourront ainsi voir ce qui se passe ailleurs », remarque le président de la communauté de communes. Jacky Lemoigne, chargé du service jeunesse, porte ce dossier. De plus, l'association de jeunes « Voir autrement » de Plédéliac travaille aussi dans ce sens avec déjà deux voyages effectués sur place.

Centre Ouest.fr