Actualité de l'Ighazer

Bastonnés sans vergogne ...

"Des nigériens travaillant à Azelik bastonnés par les forces de l’ordre"

Des nigériens travaillant sur le site d’Azelik ont vécu l’enfer sur terre la semaine passée ! Ayant le plus simplement du monde voulu protester contre le non-paiement de leur salaire par leurs employeurs chinois, une trantaine de nos frères n’ont eu pour seule réponse que bastonnades et sévices de toutes sortes. Une victime a osé témoigner devant notre micro. “ C’est très grave ce qui s’était passé à Azelik ! Nos forces de défense et de sécurité ont été impitoyables à notre égard ! C’est surtout leur lieutenant qui était ivre ce jour-là qui a mené l’opération. Qu’avons-nous fait pour ça ? Les chinois nous exploitent et on travaille comme des animaux. Nous nous demandons s’il y a un Etat de Droit au Niger sinon comment expliquer que des militaires et des gendarmes se ruent sur des pauvres citoyens qui ont décidé de faire un sit-in pour réclamer leurs droits? Je suis très déçu ! Regardez mon dos ! Ce sont des traces des ceinturons de ceux qui sont appelés à nous protéger ! Ils nous ont batonné devant les Chinois qui riaient et nous prenaient en photos de nous voir courir dans tous les sens ”, affirme Yaou.

Nous y reviendrons en détails et avec les photos à l’appui pour dire à la face du Niger et du monde comment les multinationales, avides du Yellow Cake, exploitent sans vergogne et sous l’oeil complice de nos dirigeants des frères nigériens, loin de tous et privés de tout. Nous apprenons de source sûre qu’une haute personnalité serait en fin de semaine sur le site d’Azelik. Osera t-elle remonter les bretelles à ces agents de l’Etat qui humilie leurs frères pour le plaisir des néocolonisateurs ? Attendons de voir.

Ibrahim Manzo Diallo - Aïr Info