Actualité de l'Ighazer

Comité de protection de l’enfant en danger

Depuis le 10 juillet 2009, un comité local relais de protection de l'enfance à été mis en place à In Gall, après une formation dispensée par le juge des mineurs assisté d’un assistant technique. Ce comité est composé du représentant de la mairie, de l’ANDDH, de la chefferie traditionnelle, des femmes, de la jeunesse, de l’éducation, de l’autogare, du CSI, de Chlorophylle, de la gendarmerie et des FNIS (force nationale d’intervention et de sécurité).

Plusieurs cas ont été déjà traités au sein du comité :

-         cas des mineurs voleurs, pour leur éviter la prison

-         cas d’un mineur de 10 ans soumis à des travaux dépassant sa capacité (transport des briques en banco).

-         un mineur maltraité par sa tante adoptive

-         neuf mineurs victime d’exploitation sur le site minier d’Azelik.

Un dossier de sensibilisation des population d’Azélik et des chefs de quartier d’In Gall est en cours de construction par Chlorophylle.

 

Les actions du comité sont de plusieurs ordres notamment :

-         accueillir temporairement des enfants dans des familles en attendant de les amener dans leur famille d’origine. Parce qu’il existe des enfants qui passent par In Gall pour se rendre à Azelik y trouver du travail (société minière des chinois). Ils sont des fois bloqués à In Gall, faute de transport ou arrivés à Azélik ne trouvent là où loger ou de quoi manger. Certains sont mal habillés et même sans couverture même en saison froide. La situation des enfants va prendre une proportion inquiétante si l’on n’y prend garde.


Nous lançons un appel à toutes les bonnes volonté pour aider le comité de l'enfance à accompagner ces enfants.

enfant0 enfant2