La cure salée
la plus grande transhumance d'Afrique de l'ouest ...
La cure salée
Entrez !
La palmeraie de In-Gall
une variété de datte et un savoir-faire incomparable
L'histoire
La conquête automobile de l'Ighazer
Le Bianou
Une fête unique pour Agadez et Ingall
Les portes
Il n'y en a pas une pareille !
Le désert
peut se verdir ...
Les salines
l'autre quartier d'Ingall

La croix d'IngallAppellation

Ce bijou fait partie de la famille des bijoux touaregs appelé TANFUK dont la caractéristique principale est la forme d'un triangle reposant sur la pointe. Dans cette famille figure des bijoux très anciens notamment la TALHAKIMT. Le bijou appelé TANFUK TA N AZREF est apparu plus tard, vers le milieu du XXè siècle. C'est sous le nom français de « Croix d'Agadez » que ce bijou a été inséré, dans les années 80, dans le Tableau des 21 croix créées par les forgerons Touaregs du Niger pour des raisons commerciales : chaque ville du « pays touareg » du Niger voulait sa « croix » comme Agadez dont la croix avait connue, depuis le début du siècle, une grande notoriété.

Ce qui explique son nom qui n'a rien de cruciforme ! De plus dans ce tableau l'ensemble des autres croix est fabriqué selon une technique très particulière qui est celle du moulage et plus particulièrement autrefois avec la technique de la « cire perdue » appelée teneghelt qui est devenu une famille de bijoux touaregs et dont la croix d'In Gall ne peut donc en faire partie puisqu'elle est fabriquée par martelage.


Description et technique de fabrication

La croix d'In Gall est fabriquée en martelant une plaque de métal qui est repliée sur elle-même et soudée à l'arrière ou sur le côté pour former une sorte de petite boîte. Au-dessus de cette boîte est fixé un anneau de suspension dont les tiges passent sur les côtés à l'intérieur de la boîte et ressortent au bas pour être enroulées en spirale de chaque côté.

A l'intérieur de la boîte, dans sa partie inférieure, est ajustée et collée, à l'aide de cire ou de résine, une pointe triangulaire qui, selon les époques et les demandes, est en cornaline, en agate ou en verre rouge ; si les plus anciennes sont en cornaline, les plus récentes sont en verre de couleur, voire en matière plastique. 

croixingalljb2


Dénomination

Tanfuk est un dérivé du verbe « enfeg » qui signifie « croître », « pousser » et par extension « sortir à moitié », allusion à la pointe rouge qui sort du boitier, comme le soleil à l'aube ; à Tanfuk a été ajouté  « n'azref » qui veut dire « d'argent ».croixingall1

 

In Gall est un nom de lieu : c'est une ville du nord du Niger, dans l'Azawagh entre Sahel et Sahara.


Le port de la croix d'In Gall

La croix d'In Gall se porte de diverses façons :

- soit la croix est attachée à une cordelette en cuir de manière à lui permettre de reposer à plat ; souvent le laçage sur l'anneau se fait sur une double rangée ;

- soit plusieurs croix (de 3 jusqu'à 10 et plus) sont enfilées ou attachées sur de fines cordelettes de cuir torsadé ou sur des brins de coton ou encore sur des brins de laine regroupés en un collier touffu ;

- soit une ou plusieurs croix sont enfilées avec d'autres croix, souvent des croix d'Agadez, de Zinder, d'Iferouane ou de Tahoua.

Signé Jean BURNER - Président de MASNAT

Boucle1 boucle2 croixdingall

La colonisation automobile
Les premiers moteurs en Ighazer
La révolte de Kaocen
Le Sultanat de l'Ayar
La conquête automobile de l'Ighazer
Les premières lignes régulières
Almadeina
Talharma
Madagdabé
Guéwess
Kani héré
Tangal
Tchintilagazan

Compenser votre carbone à In Gall Planter un dattier à In Gall icone43

Compensation Carbone

Planter un dattier

Santé et environnement

                                 

Tout savoir sur l'Ighazer et In Gall

                                 

bibliographie

Bibliographie

filmographie

Filmographie

                                 

cartotheque

Cartothèque

photo galerie

Galeries photos

                                 

calameotheque

Calaméothèque

webgraphie

Webthèque